Historique

Laurent Cluzeau-Bon, le visionnaire !

Laurent_Cluzeau_Bon

En 1990, un jeune Grayanais au look de surfer US, frappa à la porte du maire. « Bonjour, je voudrais fonder un club de moto à Grayan-e-t-l’Hôpital ».
« Très bien », répondit le regretté Guy Lartigue. « Et combien êtes vous ? »
« Je suis seul, mais d’autres suivront ! »

« Ce n’est pas tout, pouvez-vous nous accorder un terrain , ».
« Mais où ? »
« Route des Lacs ! »
Interloqué, le maire chercha une échappatoire, « Oui, mais il faut une étude, différents éléments techniques… »
Son interlocuteur ouvrit alors un dossier dans lequel figuraient tous les plans, tracés et documents souhaités !
Ebahi, le bon Guy Lartigue donna son feu vert. Le Moto club des Esteys était né.
Vingt-cinq ans plus tard, Lauren Cluzeau-Bon a passé la main.
Usure du temps ? Un peu !
Saine conception de la vie d’un club où personne n’est éternel ? Sûrement !
Perception du besoin d’un souffle nouveau ? Forcément.
Toujours est-il que lors de l’assemblée générale tenue en mars dernier, et conformément à un engagement pris il y a deux ans, Laurent Cluzeau-Bon n’a pas sollicité de nouveau mandat. Comme d’ailleurs, Denis Fleurt et Serge Peyruse.
Une mise en retrait et non pas une rupture pour ce trio qui a assuré qu’ils seront prêts à se mettre au service de leurs successeurs, lors de la prochaine Gurp TT.
Au fait, on allait oublier, depuis sa démarche avec le premier magistrat, il en avait fait du chemin le Laurent. Création du terrain, organisation d’épreuves de Ligue, organisation d’Endurances. Jusqu’à la naissance, en 2002, de la Gurp TT.
Au fil des ans, les pilotes ont afflué. Les bonnes volontés aussi. La Gurp TT est devenue incontournable au calendrier du Championnat de France des courses sur sable. La seule a encore se courir sur la plage et dans la forêt.
Tout cela, c’est à « Lolo » qu’on le doit ! Lui vous dira (à juste raison) que sans ses parents, sans Zabou sa compagne, rien n’eut été possible. Sans parler de tous les autres. Mais s’ils étaient là, c’était un peu (beaucoup?) pour lui !
Allez Laurent, merci pour tout et… vivement la suite.
Avec toi !

 

5 janvier 2014, dernière angoisse du Boss avant le départ de la 12e Gurp TT

5 janvier 2014, dernière angoisse du Boss avant le départ de la 12e Gurp TT

Laurent Cluzeau-Bon, en compagnie de deux de ses complices historiques, Alain Barraud, et "Major", alias Denis Fleurt

Laurent Cluzeau-Bon, en compagnie de deux de ses complices historiques, Alain Barraud, et “Major”, alias Denis Fleurt