Le Touquet ? Ils l’ont fait !

         Tous les ans, le MC des Esteys est représenté à l’Enduropale du Touquet.  2015 n’a pas fait exception surtout qu’il s’agissait de la 40e édition de la mythique course créée par Thierry Sabine.

   En outre, c’était la dernière manche du Championnat de France des Sables Drag’on où les trois jeunes du club avaient un bon coup à jouer. Bilan.

Espoirs – En terminant sixième et quatrième cadet, Maxime Trimoulet (HVA) a consolidé sa deuxième place au Championnat de France cadets. En outre, il monte sur le podium du Championnat Espoirs (3e).

Seizième au Touquet, Adrien Dubernet (Suzuki) s’est classé cinquième minime. Septième du Championnat de France Drag’on Espoirs, il termine à la deuxième place chez les minimes.

Juniors – Auteur d’un excellent départ, Axel Encinas (KTM), a ensuite péché par excès d’enthousiasme ce qui lui a valu de chuter à six reprises. Quatorzième au scratch, et cinquième des 125 cc, il atteint son objectif, terminer dans les dix premiers du Championnat. Avec un podium (3e), en 125 cc.

Quads – Nos “Quadeurs flingueurs” ont regardé leurs copains jouer dans le plus grand bac à sable du championnat. Bruno Dolis se remet de ses fractures à deux vertèbres, et Cédric Girard soigne son épaule blessée. On leur donne rendez-vous pour le Championnat 2016.

Seniors – La palme de la malchance revient à trois pilotes. “Droopy (Honda), qui a cassé d’entrée ou presque, Jessy Faure (Suzuki) qui a connu un second abandon en deux courses, et Louis Peyruse (KTM). Ce dernier était en passe de terminer alentour de la 80e place quand sa culasse lâcha à 26′ de l’arrivée.

Jessy Faure prend quand même la 31e place du Championnat de France des sables Drag’on.

Mauvaise surprise pour Enzo Pommepuy quand il pénétra dans le parc d’assistance, la commande d’embrayage de sa Yam’ avait été “chibrée”. Arrêt aux stands obligatoire donc dès la fin du premier tour. Émeline sa copine, Nicolas “Ficelle” Servero et le grand-père de Serge Peyruse firent des merveilles. La suite fut presque parfaite avec une 91e place à l’arrivée. Et dire qu’Enzo dut s’arrêter près d’un quart d’heure à une demi-heure de l’arrivée pour calmer la fièvre de son embrayage.

Enzo Pommepuy

Enzo Pommepuy

David Rogée-Fromy (KTM), a, lui, découvert Le Touquet. Et la folie du parc fermé. “On m’avait pourtant prévenu, mais c’était la guerre. Les types sont fous. Surtout que ce n’est pas là que se gagne la course.” Ayant échappé au jeu de massacre qui mit à terre de nombreux pilotes tombés juste devant lui après le départ, “Roger la fourmi” a roulé propre et régulier, avec une 113e place à l’arrivée.

 

Patrice Encinas, David Rogée-Fromy, Julien Rebes, Fabrice Bonnet (de g. à d.) ont représenté le MC des Esteys dans le Championnat.

Patrice Encinas, David Rogée-Fromy, Julien Rebes, Fabrice Bonnet (de g. à d.) ont représenté le MC des Esteys dans le Championnat.